STEPHANE HERVE

artiste multimédia, directeur artistique, consultant et pirate amateur

De l’amateur, il a su garder le regard vif, l’envie de mettre chaque fois ses tripes sur la table et son cœur sur la main.

 

Du professionnel, il a l’exigence informée, le goût du détail, le talent de bien s’entourer et la capacité à délivrer.

 

On a donc affaire à un amateur professionnel – « amateur » du latin amator, « celui qui aime » – ou à un pro qui aime ce qu’il fait, et qui le fait bien pour cette raison.     

 

Né en 1967 à Saint-Brieuc, élevé aux quatre coins du monde, Stéphane s’est construit par la rencontre, au gré de ses coups de désir et de projets menés à bien avec la conviction que les rêves sont faits pour devenir réalités.

 

Là ou d’autres se dispersent, lui a su faire de son éclectisme une ligne de conduite, une forme de fidélité à soi-même autant qu’aux autres.

 

Journaliste de télé et radio pour M6, Tracks sur Arte, Culte Fiction sur France 2 et Ouï FM en tant que correspondant US dans les années 90, et de presse écrite pour Rolling Stone, Rock’n’folk, Guitar World, Blast, AP et d’autres…

 

Réalisateur du road movie « We Had A Dream » produit par Agnès B et Save Ferris, du documentaire « Putain De Stade » pour Indochine et de nombreux clips, captations live et EPK pour des artistes aussi divers que Pitch Shifter, Velvet Condom, Tagada Jones, Anthrax, Kent, Medication, Linkin Park, Sylvie Vartan, Michel Polnareff ou la japonaise AMWE, mais aussi de films corporate et publicitaires pour HP, Dell, Havas France, Publicis, L’Oréal, BNP Paribas, Sanofi, Intel ou Ubi Soft…

 

Photographe pour de nombreux groupes, chanteurs et écrivains de tous horizons, pour Ubi soft, Activision, Gameloft et Nintendo, sa marque fétiche, il produit et accompagne aussi des artistes en devenir…

 

Musicien au sein de Prime Time Victim Show puis Dead Sexy Inc. avec son soulmate Emmanuel Hubaut, signés sur le label US Cleopatra, et à l’écran pour des campagnes Nintendo Switch ou Pokemon, ou la production d’une version symphonique du thème Animal Crossing…

 

De Paris à Los Angeles, de LA à Berlin et de Berlin à Tokyo, Stéphane initie et conduit des projets hors norme tels qu’un clip featuring feu Maurice G. Dantec, la production de la troupe de performers Tokyo Decadance, des dates européennes de Zelda Symphonie Of The Godesses et des concerts de Splatoon en mixed reality aux côtés de Xavier Norindr, au sein de Crosslight Global Entertainment.

 

Fan de manga, il produit au Japon la compilation Non Stop Naruto avec UMAA/Sony et entre dans les pages de Shonen Jump, publie une BD chez Delcourt avec le dessinateur chinois Jian Yi. Il travaille avec la Corée du Sud, produit des films pour la Japan Expo, Polymanga ou l’E3 aux USA…

Aujourd’hui directeur du pôle Images & Musique de Mosco Vite dont il est l’un des fondateurs, Stéphane regorge toujours de projets. Entre autres la création d’un festival ciné-concert autour de la Bretagne marine, une adaptation en long métrage du roman Blue de son ami Joel Houssin, ou encore la mise sur orbite de « Jack », influenceur virtuel zombie revenu des morts pour secouer le monde du eSport...

 

Bref, le meilleur reste à venir.

 

 

Régis Clinquart